Listes Chronologiques

2 août 1914 Le Luxembourg est envahi par les troupes allemandes.
2 août 1914 Escarmouche à Joncherey , première action militaire sur le front occidental. Mort du premier soldat Français. détails
3 août 1914 Premier bombardement aérien à Lunéville.
3 août 1914 Les troupes allemandes pénètrent en Belgique par la région d'Aix-la-Chapelle. Le roi des Belges lance un appel à la France et à la Grande-Bretagne, invoquant le traité de 1831 qui garantit la Belgique contre toute invasion et/ou annexion.
6 août 1914 Les troupes françaises font une offensive par le sud de l'Alsace.
7 août 1914 Thann, sous domination allemande depuis 1871, est libérée et devient, jusqu'à la fin de la guerre, la capitale d'une portion de territoire alsacien redevenue française.
7 août 1914 Le Corps expéditionnaire britannique arrive en France.
8 août 1914 Les Français poursuivent l'offensive vers Mulhouse qui est reprise par les Allemands deux jours plus tard.
16 août 1914 Prise de Liège par les troupes allemandes, la ville n'étant plus défendue après la chute des forts.
19 août 1914 Les troupes allemandes entrent à Bruxelles.
19 août 1914 En Alsace, les Français reprennent l'offensive autour de Mulhouse et se rencontrent à Dornach.
19 août 1914 Échec de la percée française en Lorraine (19-20 août). Les IIIe et IVe armées se replient derrière la Meuse.
20 août 1914 Chute des forts de Namur. À la suite de quoi, l’armée belge du sud ne pouvant rejoindre le corps belge principal se replie sur la France tandis que le gros des Belges continue à reculer tout en combattant pour gagner la place forte d'Anvers.
20 août 1914 Les Allemands occupent Bruxelles).
20 août 1914 Bataille de Morhange (bataille de Lorraine).
20 août 1914 Bataille de Sarrebourg (bataille de Lorraine).
21 août 1914 La France perd la Bataille des Frontières (21-23 août).
21 août 1914 Lors de la contre-attaque à Morhange, la Ire armée du général Auguste Dubail et de la IIe armée françaises du général de Castelnau sont obligée de se replier.
21 août 1914 début de la Bataille de Charleroi.
21 août 1914 Bataille des Ardennes : repli de la IVe armée française du général de Langle de Cary.
22 août 1914 Massacre de Tamines, en Belgique, où les troupes allemandes ravagent la ville, tuant et blessant des centaines de civils.
23 août 1914 Fin de la Bataille de Charleroi : repli de la Ve armée française du général Charles Lanrezac.
23 août 1914 Bataille de Mons : repli des troupes britanniques.
23 août 1914 Bataille de Mons (bataille des frontières).
24 août 1914 Bataille de la trouée de Charmes
24 août 1914 Début de la Grande Retraite
24 août 1914 Combat d'Elouges.
24 août 1914 Bataille de la Mortagne, (bataille de Lorraine).
25 août 1914 Repli des Alliés sur le Grand-Couronné au nord-est de Nancy.
25 août 1914 Bataille de Rozelieures.
25 août 1914 Fin de la bataille de Lorraine qui se termine par un statu quo.
26 août 1914 Poursuite de la retraite de l'aile gauche française.
26 août 1914 Constitution de la VIe armée française du général Maunoury placée au Nord-Est de Paris, à l'extrême gauche du dispositif allié.
27 août 1914 Bataille de Étreux.
28 août 1914 Début du siège de Maubeuge.
29 août 1914 Bataille de Guise : La Ve armée française du général Lanrezac fait face à l'aile droite allemande et évite aux troupes britanniques d'être encerclées.
31 août 1914 Les Franco-Britanniques franchissent la Marne.
31 août 1914 L'aile droite allemande, Ire armée du général von Kluck et IIe armée du général Bülow, atteint Compiègne et La Fère.
31 août 1914 Les Allemands sont signalés à Roye et Noyon, à proximité de Senlis.
1 sept. 1914 Combat de Nery.
3 sept. 1914 Von Kluck passe la Marne à Château-Thierry avec son aile gauche.
4 sept. 1914 L'armée allemande occupe Reims.
4 sept. 1914 le général Gallieni réquisitionne les taxis parisiens pour le transport des troupes.
4 sept. 1914 Le général Gallieni donne l'ordre au général Maunoury, commandant de la VIe armée de se porter le lendemain au nord de Meaux pour attaquer le flanc droit de la Ire armée du général von Kluck.
5 sept. 1914 Deuxième sortie de l'armée belge d'Anvers.
6 sept. 1914 Première bataille de la Marne, menée par Maunoury, von Kluck ramène sa droite au nord de la Marne. Les Anglais et Franchet d'Esperey le suivent.
7 sept. 1914 von Kluck replie son centre sur l'Ourcq. Une brèche se forme entre lui et la IIe armée de von Bülow. Von Kluck doit faire face à Maunoury sur sa droite, à Franchet d'Esperey sur sa gauche. von Bülow est attaqué au centre et sur sa droite par Franchet d'Esperey et menacé sur son aile gauche par la IXe armée de Foch.
8 sept. 1914 Maubeuge est prise par les troupes allemandes.
9 sept. 1914 Le général von Moltke ordonne la retraite des armées de l'aile droite allemande et l'arrêt de l'offensive contre le Grand-Couronné où Castelnau résiste depuis le 5.
28 sept. 1914 Siège d'Anvers. Après la chute des deux ceintures fortifiées entourant la ville à distance, les troupes allemandes commencent l'attaque du noyau urbain.
3 oct. 1914 Un premier contingent canadien (de 32 000 hommes) est mobilisé pour aller se battre en Europe.
5 oct. 1914 Premier duel aérien de la guerre près de Reims : un biplace Aviatik allemand est abattu à la mitrailleuse par des Français à bord d'un avion Voisin.
9 oct. 1914 L'armée belge se retire d'Anvers. Les derniers forts de la rive gauche, protégeant la retraite vers la côte, succombent un à un.
19 oct. 1914 « Course à la mer » entre les Allemands, les Belges, les Français et les Britanniques (oct.-nov.), les Allemands cherchent à atteindre Dunkerque, Boulogne-sur-Mer et Calais.
19 oct. 1914 Bataille de l'Yser derrière les inondations tendues par les Belges (fin le 17 novembre).
27 oct. 1914 Bataille d'Ypres. Vaste offensive allemande déclenchée au nord, à l’est et au sud d’Ypres en Belgique.
15 nov. 1914 Mêlée des Flandres. Victoire des armées française, britannique et belge autour d’Ypres et de Dixmude.
10 déc. 1914 Offensive allemande sur la côte 60, Ypres.
15 déc. 1914 La IVe armée française lance l’offensive en Champagne.
15 déc. 1914 Guerre des tranchées (650 km), de la mer du Nord à la Suisse.
20 déc. 1914 Début des combats à Perthes.
25 déc. 1914 Des militaires allemands, britanniques et français sympathisent dans les tranchées lors de la Trêve de Noël.
19 janv. 1915 Premier bombardement aérien de civils par un Zeppelin au Royaume-Uni.
16 févr. 1915 Deuxième offensive alliée en Champagne pour empêcher tout transfert de troupes allemandes en Russie.
20 févr. 1915 Bombardement de Reims.
16 mars 1915 Fin de la bataille de Champagne. Échec de la tentative de percée française en Champagne (février-mars).
21 mars 1915 Un Zeppelin bombarde Paris.
22 avr. 1915 Première utilisation de gaz asphyxiants à Steenstraate et à Ypres par les Allemands.
2 mai 1915 Offensive austro-allemande en Galicie pour éviter l’invasion de la Hongrie par les Russes.
9 mai 1915 Offensive française en Artois. Échec (juin).
18 juil. 1915 Premières permissions de six jours accordées par roulement à tous les combattants français.
25 sept. 1915 Echec d'une tentative franco-britannique de percée en Champagne et en Artois (fin le 11 octobre).
25 sept. 1915 Seconde bataille de Champagne
9 janv. 1916 Offensive allemande en Champagne.
21 févr. 1916 Début de la bataille de Verdun (fin le 11 décembre à 11 heures du matin).
25 févr. 1916 Verdun : après avoir pris Beaumont et le fort de Douaumont, les Allemands suspendent l’offensive devant le village de Douaumont qu’ils n’ont pas réussi à occuper.
9 mars 1916 Verdun : prise du fort de Douaumont : les Allemands se heurtent à la résistance du fort de Vaux.
9 avr. 1916 Echec de l’offensive générale allemande sur le front de verdun
11 avr. 1916 Arrivée à Marseille, où elle reçoit un accueil triomphal, de la 1re brigade russe (2 régiments) partie de Moscou par le transsibérien le 13 février, via la Mandchourie, où elle a embarqué sur des navires français.
15 mai 1916 L’armée austro-hongroise perce les premières lignes de défense italiennes dans le Trentin.
7 juin 1916 Offensive allemande à Verdun. Chute du fort de Vaux puis de Thiaumont, Fleury-devant-Douaumont.
21 juin 1916 Verdun : les Allemands atteignent les abords de Froideterre.
1 juil. 1916 Début de la bataille de la Somme, offensive alliée vers Bapaume et Péronne (fin en octobre). Plus de 600 000 victimes dans les deux camps. Les forces britanniques (volontaires) s’engagent dans la bataille de la Somme.
27 juil. 1916 Au cours de la bataille de la Somme, les Britanniques prennent Contalmaison, progressent rapidement vers Péronne et s’emparent de Longueval.
24 août 1916 Bataille de la Somme : les Français prennent Maurepas.
15 sept. 1916 Première utilisation des chars (tanks) par l'armée britannique.
25 sept. 1916 Français et Britanniques prennent Combles, à 12 km de Péronne.
24 oct. 1916 Les troupes françaises du groupement Mangin reprennent, en quatre heures, le fort de Douaumont et réoccupent jusqu’à Vaux tout le territoire conquis depuis huit mois par les Allemands.
2 nov. 1916 Prise du fort de Vaux par les troupes françaises.
18 nov. 1916 fin de la bataille de la Somme
12 déc. 1916 Fin de la bataille de Verdun. Les Allemands sont repoussés par les troupes françaises. Plus de 300 000 soldats alliés et allemands meurent dans la bataille.
24 févr. 1917 Victoire alliée sur l’Ancre (Somme) : les Allemands battent en retraite devant les Britanniques.
9 avr. 1917 Les Britanniques lancent l’offensive en Artois, entre Arras et Lens.
9 avr. 1917 Début de la Bataille de la crête de Vimy.
16 avr. 1917 Début de l'offensive Nivelle du Chemin des Dames. L'offensive qui se révèle très meurtrière entraîne des mutineries au sein de l'armée française. Combats du plateau de Craonne : les Ve (Mazel) et VIe (Mangin) armées françaises lancent l’offensive sur l’Aisne.
17 avr. 1917 Entrée en action des blindés français, les chars d’assaut Schneider CA1 et Saint-Chamond sur le front entre Berry-au-Bac et le nord de Reims.
4 mai 1917 échec de l'offensive Nivelle au Chemin des Dames.
15 mai 1917 Philippe Pétain remplace Nivelle comme commandant en chef des armées françaises après sa démission. Foch est nommé chef d’état-major.
20 mai 1917 mutineries dans l'armée française : 68 des 112 divisions sont touchées ; 629 soldats sont jugés et condamnés et 50 d’entre eux sont exécutés entre avril et juin.
30 juin 1917 Débarquement à Saint-Nazaire des premières troupes américaines.
31 juil. 1917 Offensive britannique dans les Flandres dirigée par le général Douglas Haig.
16 août 1917 Succès de l’offensive franco-britannique dans les Flandres au nord d’Ypres.
17 sept. 1917 Mutinerie des soldats russes à La Courtine
20 sept. 1917 Deuxième bataille des Flandres : les troupes de Haig s’emparent du bois d’Inverness et lancent l’offensive entre Ypres et Menin.
24 oct. 1917 Pétain lance une offensive contre le fort de la Malmaison, au nord de Soissons qui permet la reconquête du secteur nord-ouest du Chemin des Dames.
10 nov. 1917 Victoire des Canadiens à la bataille de Passchendaele, connue aussi sous le nom de troisième bataille d'Ypres, sous le commandement de Arthur Currie avec l'aide de la Deuxième Armée britannique.
20 nov. 1917 Début de la bataille de Cambrai. Les Britanniques utilisent les tanks et traversent les défenses de la ligne Hindenburg. Un des épisodes est Bourlon Wood, bataille pour la prise du village de Bourlon et de son bois.
21 mars 1918 Début de la bataille de Picardie. Offensive allemande contre les Britanniques entre Arras et la Fère-en-Tardenois (Luddendorff et Hindenburg).
23 mars 1918 Paris est bombardée par les Pariser Kanonen (et non la Grosse Bertha, surnom donné par la population parisienne pour désigner ces canons).
30 mars 1918 Le général Pershing met les forces américaines à la disposition de Foch.
9 avr. 1918 Offensive allemande en Flandre vers Hazebrouck. La Bataille de la Lys est fatale au corps expéditionnaire portugais, dont les survivants sont enrôlés dans l’armée britannique (fin le 29 avril).
26 avr. 1918 Les forces allemandes cessent leur offensive en Picardie sans succès.
27 mai 1918 Offensive allemande du Chemin des Dames.
28 mai 1918 Contre-offensive alliée en Picardie, la première division américaine enlève le village de Cantigny.
30 mai 1918 Les Allemands atteignent la Marne à Château-Thierry. Neuf obus sont lancés sur Paris.
9 juin 1918 Offensive allemande entre Montdidier et Noyon vers Compiègne.
15 juil. 1918 Offensive allemande en Champagne.
18 juil. 1918 Seconde bataille de la Marne. Début de la grande contre-offensive alliée. Les Alliés (Français et Américains) obligent les Allemands à se replier au nord de la Marne. Les Allemands doivent renoncer à l’offensive prévue dans les Flandres.
8 août 1918 Offensive alliée en Picardie. Victoire des alliés sur la Somme.
15 sept. 1918 Libération de Nancy.
18 sept. 1918 percée de la ligne Hindenburg
26 sept. 1918 Foch lance une vaste offensive de l'armée française en Lorraine par des attaques convergentes en direction de Mézières et en Belgique par des attaques franco-belges vers Bruges.
11 nov. 1918 Signature de l'armistice dans la clairière de Rethondes entre l'Allemagne et les Alliés, marquant la fin de la Première Guerre mondiale.
17 août 1914 Offensive russe en Prusse orientale.
17 août 1914 Victoire allemande à la bataille de Stalluponen.
20 août 1914 Échecs autrichiens sur le front russe à Gumbinnen face aux troupes du général Paul von Rennenkampf.
20 août 1914 Les Allemands attaquent les Russes en Prusse orientale, la bataille de Gumbinnen. L'attaque est un échec en plus d'être une déviation du plan Schlieffen.
3 sept. 1914 Offensive russe en Galicie orientale : prise de Lvov (Galicie autrichienne).
8 sept. 1914 Victoire allemande des lacs de Mazurie en Pologne sur les Russes, qui confirme la victoire allemande de Tannenberg (Stebark) (fin le 15 septembre). Les Russes se replient vers la frontière russo-allemande originelle.
8 sept. 1914 Les Russes écrasent les Autrichiens à Lemberg (fin le 12 septembre).
8 sept. 1914 Occupation de la Galicie orientale jusqu’au San et contrôle des cols des Carpates par l'armée russe en octobre.
20 oct. 1914 Les Allemands battent en retraite devant les Russes dans la boucle de la Vistule.
10 nov. 1914 Les Russes doivent cesser l’offensive devant la poussée des troupes allemandes sur Lodz.
6 déc. 1914 Prise de Lodz par les Allemands. L'offensive allemande en Pologne russe est arrêtée devant Varsovie.
7 févr. 1915 Offensive allemande au sud-est des lacs Mazuriques, dirigée par Hindenburg. Encerclés, les Russes se replient sur le Niémen le 22 février.
26 févr. 1915 Echec de l’offensive allemande aux lacs Mazuriques : les Russes font 10 000 prisonniers au nord de Varsovie.
22 mars 1915 Capitulation de la place autrichienne de Przemysl devant les Russes.
6 mai 1915 Les Russes battent en retraite sur un front de 160 km.
22 juin 1915 Prise de Lemberg par les Allemands sur les Russes, qui battent en retraite.
13 juil. 1915 Offensive allemande sur le Niémen et la Narew dans le but d’encercler les Russes stationnés dans la boucle de la Vistule.
5 août 1915 Les troupes allemandes prennent Varsovie, Lublin et Chelm.
23 août 1915 Repoussés sur Brest-Litovsk, les Russes abandonnent la ligne du Bug. La Pologne est aux mains des empires centraux.
13 févr. 1916 La 1re brigade russe constituée (2 régiments), quitte Moscou par le transsibérien et arrive en Mandchourie à Dairen le 28 février, d'où elle embarque pour la France sur des navires français.
18 mars 1916 Victoire des Russes sur les Allemands en Lettonie, au sud de Dwinsk.
4 juin 1916 Offensive russe du général Broussilov contre les forces allemandes de Mackensen (fin en août).
18 sept. 1916 Broussilov interrompt l'offensive russe face aux Allemands.
19 juil. 1917 L’armée allemande oblige les Russes à évacuer la Galicie.
3 sept. 1917 Les troupes allemandes prennent Riga.
13 avr. 1918 Les troupes allemandes (Mannerheim) s’emparent d’Helsingfors (Helsinki), occupée par les bolcheviks depuis le 28 janvier.
9 mars 1915 Le gouvernement italien présente aux gouvernements de l’entente un mémorandum contenant les prétentions de l’Italie en échange de son intervention dans le conflit (Trentin, Tyrol du Sud, Trieste, l’Istrie et une partie de la Dalmatie).
13 mai 1915 Italie : à la suite d’une ultime tentative de Giovanni Giolitti visant à empêcher la guerre, Antonio Salandra démissionne, laissant au roi la décision de la guerre. Le roi le rappelle.
10 juin 1915 Offensive italienne sur l’Isonzo contre les lignes autrichiennes. Douze batailles sur l’Isonzo de juin 1915 à octobre 1917 coûtent d’énormes pertes en hommes et en matériel.
18 juil. 1915 Échec italien de la deuxième offensive sur l’Isonzo.
18 oct. 1915 Troisième bataille de l'Isonzo
10 nov. 1915 Quatrième offensive italienne sur l’Isonzo que les troupes ne parviennent toujours pas à franchir.
8 août 1916 En Italie, prise de Gorizia par la 3e Armée italienne sous les ordres du duc d'Aoste après la sixième bataille de l'Isonzo.
14 sept. 1916 Offensive italienne dans le Carso oriental.
4 juin 1917 Les forces italiennes du général Luigi Cadorna battent en retraite sur le front du Carso.
19 août 1917 Succès de l’offensive italienne des troupes du général Capello et du duc d’Aoste sur le plateau de Bainsizza. Les combats font 200 000 morts en deux mois durant l’été. Les mutineries et les désertions se multiplient tandis que l’arrière pays se révolte.
24 oct. 1917 Offensive autrichienne surprise victorieuse en Italie. L’armée impériale franchit le Tagliamento, atteint la Piave et fait 300 000 prisonniers. Défaite italienne de Caporetto dans la vallée de l’Isonzo par les Autrichiens. Le front est enfoncé sur cinquante km et les pertes sont considérables. Luigi Cadorna est remplacé au haut commandement par le général Diaz. L’armée tient le Piave, aidée par des divisions franco-britanniques.
8 janv. 1918 Redressement de l’armée italienne au début de l’année.
13 juin 1918 Bataille du Piave. Offensive de l’Autriche en Vénétie. Les Autrichiens essayent de forcer les lignes italiennes mais sont repoussés au prix de graves pertes. Les troupes italiennes reprennent leurs positions entre la Vénétie et le Piave le 8 juillet.
7 déc. 1914 Victoire serbe du général Putnik : les Austro-hongrois doivent se replier vers Belgrade.
15 déc. 1914 Le roi de Serbie rentre à Belgrade.
25 déc. 1914 Après s’être opposés à la guerre, (les chefs politiques hongrois) soutiennent l’effort de guerre autrichien principalement parce qu’ils craignent qu’une victoire russe n’entraîne la sécession des minorités slaves de Hongrie, puis le démantèlement du pays. 3 800 000 soldats seront mobilisés en Hongrie ; 661 000 seront tués, plus de 700 000 blessés et autant faits prisonniers.
21 janv. 1915 Offensive russe dans les Carpates.
23 nov. 1915 battue sur tous les fronts, l’armée serbe bat en retraite vers l’Albanie, d’où elle est évacuée vers Corfou.
5 nov. 1914 Les Britanniques annexent Chypre, qu'ils administraient jusque-là sous souveraineté ottomane.
19 févr. 1915 Expédition des Dardanelles (fin en février 1916).
24 avr. 1915 Arrestation et déportation de plus de 600 intellectuels arméniens de Constantinople par les Jeunes-Turcs. Date considérée symboliquement comme marquant le début du génocide des Arméniens.
25 avr. 1915 Débarquement d'un corps expéditionnaire allié aux Dardanelles. Échec de l’expédition de Gallipoli, qui coûte la vie à plus 200 000 soldats britanniques sur 400 000 engagés, provenant pour la plupart du Commonwealth (fin en juillet).
15 sept. 1918 Offensive alliée de l'l'A.O à Salonique.
24 août 1914 Échecs autrichiens de Conrad von Hötzendorf sur le front serbe dans les monts Cer.
15 mai 1915 Les Russes sont battus dans les Carpates par la XIe armée du maréchal August von Mackensen.
3 juin 1915 Rupture du front russe sur Gorlice en Galicie. Les Russes évacuent Przemysl.
11 juin 1915 Les troupes serbes envahissent l’Albanie et occupent Tirana.
5 oct. 1915 Entrée en guerre de la Bulgarie contre la Serbie. Arrivée des premières troupes de l'A.O.
6 oct. 1915 Invasion de la Serbie par la Bulgarie.
2 déc. 1915 Les troupes alliées de Salonique reçoivent l’ordre de se replier au-delà du Vardar.
11 janv. 1916 Les Austro-hongrois occupent le Monténégro.
16 janv. 1916 Occupation française de Corfou. Les troupes serbes débarquent dans l’île.
3 juin 1916 Les Alliés proclament l’état de siège à Salonique à la suite de la prise du fort de Rupel par les troupes germano-bulgares.
4 août 1916 Offensive serbe dans la région du lac Prespa en Macédoine.
23 août 1916 Sur le front des Balkans, l'armée bulgare bouscule les troupes serbes à l'ouest du dispositif allié de Grèce.
28 août 1916 Les troupes roumaines du général Averescu entrent en Transylvanie et prennent Bra?ov.
14 sept. 1916 Les troupes bulgaro-allemandes d'August von Mackensen lancent une offensive à l’est de Silistra contre la Roumanie
18 sept. 1916 Les Grecs se rendent sans résistance aux Bulgares à Kavala (Grèce).
3 oct. 1916 Les troupes serbes lancent une offensive sur Monastir, en Macédoine.
7 oct. 1916 Les Allemands forcent les Roumains à évacuer la Transylvanie.
19 nov. 1916 Prise de Monastir en Macédoine par Sarrail et les forces alliées (franco-anglo-russo-italiano-serbes).
2 déc. 1916 L’Armée d’Orient du général Sarrail occupe Athènes après de sévères affrontement avec les Grecs
6 août 1917 En Roumanie a commencé la bataille de Marasesti, qui se déroula au 19 août.
10 nov. 1918 Profitant de la victoire des Alliés, la Roumanie entre à nouveau en guerre et réoccupe la Transylvanie.
26 août 1914 Capitulation des troupes coloniales allemandes à Kamina au Togo.
26 août 1914 Britanniques et Français conquièrent Togo, un protectorat allemand en Afrique de l'Ouest.
13 févr. 1916 Dans l'Est africain sous domination allemande, les troupes britanniques venant de Rhodésie lancent une attaque dans le but de s'emparer du chemin de fer qui relie Kigoma, sur le lac Tanganyka, à l'océan Indien. Les troupes du Congo belge sont chargées de diviser les forces allemandes en attaquant celles-ci à l'Ouest.
24 mai 1916 Entrée dans Kigali, au Ruanda, des troupes du Congo belge qui ont contourné les troupes coloniales allemandes pour les attaquer de flanc.
19 sept. 1916 Victoire belge à Tabora sur les troupes allemandes de l'Est africain allemand.
12 juin 1917 Les troupes belges d'Afrique, appuyées par un embryon d'aviation et dotées de navires, attaquent Kigoma sur la rive est du lac Tanganyka, en chassent les allemands et pénètrent en Afrique orientale allemande dans le but de faire leur jonction avec les Britanniques.
19 sept. 1917 Victoire belge sur les allemands à Tabora, dans l'Est Africain allemand, et jonction avec les forces britanniques.
13 nov. 1918 En Afrique orientale allemande, les troupes allemandes se rendent aux anglo-belges en apprenant que l'armistice est signée en Europe.
9 août 1914 La campagne du Togo commence.
28 août 1914 le Royal Navy gagne la première bataille de Heligoland, en mer du Nord.
20 sept. 1914 Bataille de Zanzibar, victoire de la marine allemande.
1 nov. 1914 Bataille de Coronel. Première défaite de la Navy depuis 1812. L'escadre de croiseurs allemands de Von Spee anéanti l'escadron de la Marine royale sous le commandement de Christopher Cradock.
2 nov. 1914 Le Royaume-Uni commence le blocus naval de l'Allemagne.
3 nov. 1914 L’amirauté britannique fait miner la mer du Nord déclarée « zone de guerre ». Le Royaume-Uni fait confiance à sa marine pour protéger le pays et établir un blocus économique. Il ne possède en effet qu’une armée de métier de 250 000 hommes dispersés à travers le monde dont 60 000 seulement sont prêts à partir pour la France.
9 nov. 1914 Bataille des îles Cocos, au nord-est de l'océan Indien. Le croiseur australien Sydney détruit le croiseur allemand Emden.
8 déc. 1914 Battaille des Malouines. L'escadre des croiseurs allemand du vice-amiral Von Spee est anéanti par la Royal Navy.
16 déc. 1914 Raid de la flotte allemande sur Scarborough et Hartlepool, Angleterre.
24 janv. 1915 Victoire de la flotte britannique près du Dogger Bank sur l’escadre allemande.
4 févr. 1915 Le gouvernement allemand proclame « zone de guerre », les eaux territoriales britanniques : début de la guerre sous-marine.
7 mai 1915 Torpillage du paquebot britannique Lusitania au sud des côtes irlandaises par un sous-marin allemand. 1 198 personnes sont noyées, dont 124 Américains. Le navire aurait transporté des munitions.
8 févr. 1916 Le gouvernement allemand fixe au 1er mars le début de la guerre sous-marine sans restriction : les navires marchands pourvus de canons seront torpillés.
29 févr. 1916 Le croiseur britannique Alcantara et le navire allemand Grief se coulent mutuellement après un combat épique dans la Manche.
24 mars 1916 Un sous-marin allemand torpille dans la Manche sans sommation le paquebot britannique Sussex.
31 mai 1916 Bataille navale indécise entre les flottes allemande et britannique au Jutland.
31 janv. 1917 Début de la guerre sous-marine totale.
23 avr. 1918 Une attaque-éclair portant le nom de code Opération Zo (Zo pour Zeebrugge - Ostende) mais plus connue sous le nom de Raid de Zeebrugge (Zeebrugge Raid pour les anglophones) atténue les capacités allemandes de guerre sous-marine en Atlantique.
11 sept. 1917 Disparition en vol de Georges Guynemer.
9 août 1918 Gabriele D'Annunzio, à la tête d’une escadrille de huit avions, effectue un vol sur Vienne et lance des tracts.
28 juin 1914 Assassinat à Sarajevo de l'archiduc autrichien François-Ferdinand
28 juil. 1914 L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie ; bombardement de Belgrade.
29 juil. 1914 Le bureau de l'Internationale socialiste se réunit à Bruxelles pour définir sa position face à la crise.
30 juil. 1914 Mobilisation générale en Russie.
30 juil. 1914 Mobilisation générale en Autriche-Hongrie dans la nuit du 30 au 31 juillet.
31 juil. 1914 Le gouvernement belge décrète la mobilisation générale.
31 juil. 1914 Le dirigeant socialiste français Jean Jaurès, favorable à la paix, est assassiné par Raoul Villain. Les pacifistes perdent leur meilleur leader.
1 août 1914 L'Allemagne déclare la guerre à la Russie.
1 août 1914 Mobilisation générale en Allemagne.
1 août 1914 L'Allemagne et l'Empire ottoman signent un traité secret d'alliance.
2 août 1914 Mobilisation générale en France.
2 août 1914 Ultimatum allemand à la Belgique, en vue d'utiliser le territoire belge pour attaquer la France. Refus belge.
2 août 1914 L'Italie déclare sa neutralité.
3 août 1914 L'Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique
4 août 1914 Le Royaume-Uni répond favorablement à l'appel du roi Albert 1er de Belgique et déclare la guerre à l'Allemagne après la violation par les troupes allemandes de la neutralité belge prescrite par un traité que l'Allemagne vient de renier en le traitant de « chiffon de papier » .
4 août 1914 La France répond favorablement à l'appel du roi des Belges, Raymond Poincaré président de la République française appelle à l'Union sacrée devant les deux chambres parlementaires qui votent les crédits de guerre à l’unanimité.
4 août 1914 Les députés allemands sociaux-démocrates, majoritaires, votent à l’unanimité les crédits de la guerre au Reichstag malgré leurs engagements contre la course aux armements.
4 août 1914 Les États-Unis proclame la neutralité.
5 août 1914 Le Monténégro déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie.
5 août 1914 L'Empire ottoman ferme le détroit des Dardanelles.
6 août 1914 L’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Russie.
6 août 1914 La Serbie déclare la guerre à l'Allemagne.
8 août 1914 Union sacrée en Russie : la Douma vote les crédits de guerre. Division des socialistes (ralliement à l’Union sacrée, internationalisme, défaitisme).
9 août 1914 Le Monténégro déclare la guerre à l'Allemagne.
11 août 1914 La France déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.
12 août 1914 Mobilisation générale en Russie.
12 août 1914 Victoire de l'armée belge dans une bataille de cavalerie où les Belges sont appuyés par de l'infanterie. C'est une bataille d'arrêt, la bataille de Haelen, au bord de la Gette qui permet de sauver le gros de l'armée belge en retraite vers la place forte d'Anvers où elle possède ses approvisionnements en munitions et en vivres.
12 août 1914 The Royaume-Uni déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie.
14 août 1914 En Lorraine, début de la Bataille de Morhange.
15 août 1914 Création de l’Office des matières premières de guerre en Allemagne dirigée par Walter Rathenau, président d'AEG.
19 août 1914 Woodrow Wilson, président des États-Unis d'Amérique, proclame la neutralité de son pays dans le conflit.
22 août 1914 L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Belgique.
23 août 1914 Le Japon déclare la guerre à l'Allemagne.
25 août 1914 Le Japon déclare la guerre à l'Autriche-Hongrie.
26 août 1914 Le général Gallieni nommé gouverneur de Paris.
26 août 1914 Démission du gouvernement français présidé par René Viviani qui forme un ministère de Défense Nationale . L'Union sacrée se concrétise en France par l'entrée des socialistes au gouvernement avec Delcassé aux Affaires étrangères et Millerand à la Guerre.
3 sept. 1914 Le général Lanrezac est remplacé au commandement de la Ve armée par le général Franchet d'Esperey.
9 sept. 1914 Theobald von Bethmann Hollweg énonce les buts de guerre de l'Allemagne.
14 sept. 1914 Erich von Falkenhayn remplace Helmuth von Moltke "le Jeune" en tant que chef d'état-major allemand.
4 oct. 1914 Publication en Allemagne du Manifeste des 93 qui montre le soutien univoque des intellectuels allemands à la politique impériale.
1 nov. 1914 Von Hindenburg devient commandant en chef des armées allemandes sur le front de l’Est.
1 nov. 1914 La Russie déclare la guerre à l'Empire ottoman.
2 nov. 1914 La Serbie déclare la guerre à l'Empire ottoman qui a rejoint les Allemands et les Autrichiens.
3 nov. 1914 Le Monténégro déclare la guerre à l'Empire ottoman.
5 nov. 1914 La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Empire ottoman.
6 nov. 1914 Blocus économique de l’Allemagne.
11 nov. 1914 Le sultan Mehmed V déclare le Jihad sur les Alliés.
8 déc. 1914 Retour du gouvernement français à Paris.
1 mars 1915 Les alliés étendent le blocus à la totalité des marchandises allemandes.
11 mars 1915 Accord des gouvernements britannique et français sur le principe d’une annexion de Constantinople par la Russie.
10 avr. 1915 Accord des gouvernements britannique et français sur le principe d’une annexion de Constantinople par la Russie.
26 avr. 1915 Traité secret de Londres entre l’Entente et l’Italie qui s’engage à entrer en guerre contre les empires centraux dans un délai d’un mois. Les Alliés acceptent les revendications du 9 mars.
3 mai 1915 L’Italie dénonce le traité de la Triple-Alliance, qui la liait aux empires centraux.
14 mai 1915 À Rome, Gabriele D'Annunzio lance un appel nationaliste qui s’inscrit dans un vaste mouvement favorable à l’entrée en guerre de l’Italie. Mussolini, favorable à l’entrée en guerre de l’Italie, est chassé du PSI et fonde le Faisceau autonome d’action révolutionnaire.
23 mai 1915 L’Italie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie.
9 juin 1915 En Allemagne, 750 sociaux-démocrates conduits par Karl Liebknecht protestent contre la politique du gouvernement.
7 juil. 1915 Première conférence interalliée à Chantilly où sont examinées les offensives sur le front de l’Ouest, le front italien et en Serbie.
21 août 1915 L’Italie déclare la guerre à l’Empire ottoman.
6 sept. 1915 Traité secret entre la Bulgarie et les empires centraux, selon lequel la Bulgarie obtiendrait la Macédoine et un débouché sur l’Adriatique si elle déclare la guerre à la Serbie et à l’Entente.
19 oct. 1915 L’Italie déclare la guerre à la Bulgarie.
28 oct. 1915 Le président du Conseil roumain Ion Bratianu refuse le libre passage sur le territoire roumain de l’armée russe qui viendrait renforcer les Serbes.
4 déc. 1915 À Calais, les états-majors de France et de Grande-Bretagne examinent la question de Salonique, hésitant entre l'évacuation et le maintien des troupes.
9 mars 1916 L’acte de réquisition provoque la déclaration de guerre de l’Allemagne au Portugal. Un gouvernement d’Union sacrée est organisé au Portugal avec mission de préparer un corps expéditionnaire et de renforcer les troupes qui combattent en Afrique.
16 mars 1916 Le ministre français de la guerre Gallieni démissionne pour raisons de santé.
27 avr. 1916 Une loi créant un diplôme de « mort pour la France » délivré à chaque homme tué au combat, pour rappeler que leur sacrifice n'a pas été vain.
1 mai 1916 Pétain, nommé commandant du armées du Centre, laisse la direction de la bataille de Verdun à Nivelle.
22 juin 1916 Le Premier ministre grec Zaïmis ordonne la démobilisation de l’armée à la suite de dissensions avec les Alliés.
4 juil. 1916 Le Premier ministre roumain Ion Bratianu rappelle aux Alliés que son pays interviendra à leurs côtés s’ils ne se retirent pas des Dardanelles et s’ils déclenchent une offensive contre les Bulgares à partir de Salonique.
17 août 1916 Traité d’alliance entre l’Entente et la Roumanie signé à Bucarest : en échange de son entrée en guerre contre l’Autriche, la Roumanie annexera la Bucovine, la Transylvanie et le Banat.
27 août 1916 Sollicité par les Alliés et pour renforcer sa position lors des négociations qui doivent décider du partage de l’Empire ottoman, l’Italie déclare la guerre à l’Allemagne.
27 août 1916 La Roumanie déclare la guerre à l’Autriche-Hongrie. Après une offensive en Transylvanie, rapidement enrayée, le pays se trouve isolé par 600 000 Austro-allemands appuyés par les Turcs et les Bulgares. Bucarest tombe en automne et la Roumanie conclue un armistice. L’invasion du pays par les Allemands met en difficulté le front russe méridional.
28 août 1916 L’Allemagne, puis la Turquie, déclarent la guerre à la Roumanie.
28 août 1916 En Allemagne, Von Falkenhayn est remplacé par le maréchal Paul von Hindenburg à la tête de la Direction suprême de l'armée allemande.
1 sept. 1916 La Bulgarie déclare la guerre à la Roumanie.
13 sept. 1916 Le général Joffre, qui a toujours un œil sur Verdun demande à Pétain et à Nivelle, de préparer sur la rive droite la reprise des forts de Vaux et de Douaumont.
9 oct. 1916 Eleftherios Venizelos constitue à Salonique un gouvernement provisoire favorable aux Alliés.
23 oct. 1916 Le roi Constantin Ier de Grèce propose un désarmement complet des forces grecques à condition que l’armée d'Eleftherios Venizelos ne soit utilisée que contre les Bulgares.
11 nov. 1916 Le gouvernement grec d'Eleftherios Venizelos déclare la guerre à la Bulgarie.
25 nov. 1916 Le gouvernement provisoire grec déclare la guerre à l'Allemagne et à la Bulgarie.
25 déc. 1916 Le général Joseph Joffre est nommé maréchal de France, et remplacé par le général Nivelle à la tête des armées.
22 janv. 1917 Le président des États-Unis, Woodrow Wilson, plaide pour une paix sans vainqueurs.
3 févr. 1917 Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Allemagne, après l'annonce par celle-ci d'un élargissement de la guerre sous-marine et l'interception d'un message allemand incitant le Mexique à entrer en guerre contre les États-Unis.
2 avr. 1917 Entrée en guerre des États-Unis au côté des Alliés.
9 avr. 1917 Lénine et ses camarades quittent la Suisse et partent pour la Russie révolutionnaire.
29 juin 1917 La Grèce entre dans la guerre au côté des Alliés.
19 juil. 1917 Motion de paix au Reichstag allemand sur initiative de Matthias Erzberger.
1 août 1917 Appel du pape Benoît XV à une « paix blanche ».
15 oct. 1917 La néerlandaise Mata Hari, condamnée à mort pour espionnage en faveur de l’Allemagne, est fusillée au fort de Vincennes.
7 nov. 1917 Réunis à Rapallo, les Alliés décident de créer un Conseil supérieur de guerre interallié.
8 nov. 1917 Lors d’une réunion interalliée à Peschiera, Victor-Emmanuel III d'Italie s’oppose au retrait des forces italiennes sur une ligne nouvelle. Un grand effort s’engage pour réorganiser l’armée et mobiliser la nation.
26 nov. 1917 À la suite de la révolution bolchevique, la Russie signe un cessez-le-feu séparé avec l’Allemagne.
9 déc. 1917 Armistice de Focsani entre l’Allemagne et la Roumanie.
15 déc. 1917 Les Allemands et les Bolcheviks signent un armistice à Brest-Litovsk.
8 janv. 1918 Le président Wilson annonce son programme de paix en « quatorze points » : souveraineté de la Russie, libération de la France, développement autonome des peuples de l’Autriche-Hongrie, création d’une Société des Nations. Il vise à transposer la démocratie libérale à l’échelle internationale et à asseoir l’expansion commerciale sur un ordre international mutuellement consenti.
9 févr. 1918 Paix séparée entre l’Allemagne et le gouvernement ukrainien à Kiev.
3 mars 1918 Paix séparée entre Lénine et les empires centraux signée à Brest-Litovsk. La Russie abandonne la Pologne russe, la Lituanie, la Courlande. Elle s’engage à évacuer la Livonie, l’Estonie, à reconnaître l’indépendance de la Finlande et de l’Ukraine.
18 mars 1918 La Roumanie signe un traité de paix préliminaire avec les puissances centrales à Buftea.
2 avr. 1918 Incident provoqué par Ottokar Czernin entre Vienne et Clemenceau.
14 avr. 1918 Foch est nommé commandant en chef des armées alliées.
7 mai 1918 Traité de paix de Bucarest : la Roumanie cède la Dobroudja à la Bulgarie et une partie des Carpates à la Hongrie. Elle reçoit la Bessarabie au détriment de la Russie.
19 sept. 1918 La Bulgarie signe l'armistice.
29 sept. 1918 Réunion à Spa du gouvernement, du haut commandement et de l’empereur allemand : les généraux, face à l’épuisement de l’armée, suggèrent de demander l’armistice sur la base des quatorze points de Wilson.
29 sept. 1918 L’état-major bulgare demande un armistice à la suite de l'offensive en Bulgarie de l’armée d’Orient sous les ordres du général Franchet d’Esperey.
3 oct. 1918 Max von Baden forme un nouveau gouvernement en Allemagne. La demande d’armistice est adressée aux États-Unis dans la soirée.
29 oct. 1918 Armistice de Salonique. Le gouvernement autrichien demande l’armistice à l’Italie.
31 oct. 1918 La Turquie signe l'armistice à Moudros.
3 nov. 1918 L'Autriche-Hongrie signe l'armistice à Villa Giusti en Italie.
7 nov. 1918 Une délégation conduite par Károlyi est reçue à Belgrade par Franchet d’Espeyrey pour signer un armistice sur le front balkanique.
9 nov. 1918 Révolution en Allemagne, abdication de l'empereur Guillaume II.
30 août 1914 La Nouvelle-Zélande occupe le Samoa allemand (plus tard Samoa occidentales).
22 juil. 1917 Entrée en guerre du Siam, qui déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie.